Abrir menu principal

Jules Vernet (17-- - 1845) era um dramaturgo francês,[1] Suas peças foram apresentadas nos mais famosos palcos parisienses do século XIX: Théâtre de la Porte Saint-Martin, Théâtre du Vaudeville Variety Theatre, Palais-Royal Theatre e etc[2].

ObrasEditar

 
La Magnètismomanie
  • Les jumelles béarnaises, comédie en 1 acte, mêlée de couplets, avec Émile Cottenet, 1816
  • La Magnétismomanie, comédie-folie en 1 acte mêlée de couplets, 1816,[3] com o propósito de debochar do magnetismo animal.
  • Les Rivaux impromptu ["sic"], comédie en 1 acte et en prose, mêlée de couplets, 1816
  • Ni l'un, ni l'autre, tableau villageois, en 1 acte, mêlé de couplets, 1817
  • Une visite à ma tante, ou la Suite des Perroquets, comédie en 1 acte, mêlée de couplets, avec Armand-François Jouslin de La Salle, 1818
  • Le Mûrier, vaudeville en 1 acte, 1819* Cadet Roussel Troubadour, comédie en un acte, avec Joseph Aude et Ferdinand Laloue, 1820
  • La Jeunesse d'un grand peintre, ou les Artistes à Rome, comédie en 1 acte et en prose, mêlée de couplets, avec W. Lafontaine, 1824
  • Belphégor, ou le Bonnet du diable, vaudeville-féerie en 1 acte, avec Achille d'Artois et Henri de Saint-Georges, 1825
  • Trois têtes dans un bonnet, scènes épisodiques en vaudevilles, 1833
  • Le Mari, la femme et le voleur, vaudeville en 1 acte, avec Adolphe de Leuven, 1834
  • Litografia, concernant les acteurs du Théâtre des Variétés em conjunto com Godefroy Engelmann (1840).

BibliografiaEditar

  • Joseph Marie Quérard, La France littéraire, ou Dictionnaire bibliographique..., 1839, p. 120-121
  • Michel Autrand, Le théâtre en France de 1870 à 1914, 2006, p.72
  A Wikipédia possui o
Portal sobre o Magnetismo Animal


Referências

  1. definicao-abc. Jules Vernet Arquivado em 28 de maio de 2015, no Wayback Machine., elmaxilab.com, Visitado em 27/05/2015
  2. Jenaische allgemeine Literatur-Zeitung, Volume 75, Zeitungsexpedition; Brockhaus, 1817
  3. oclc classify, La magnétismomanie: comédie-folie en un acte mêlée de couplets,classify.oclc.org, Visitado em 27/05/2015.

Ver TambémEditar